Bourse WBI, ressenti de Smilja Gorčić, une étudiante serbe à l’ESFAM

  • Blog

Quelques mots sur la présence de WBI en Serbie

WBI (Wallonie-Bruxelles International) est une administration qui représente les gouvernements francophone et wallon de Belgique à l’étranger. Comme il a déjà été souligné sur le site www.lesfrancophones.rs (le 13 décembre 2020, par exemple), sa mission en Serbie est d’assurer une action de diplomatie culturelle en coopération avec les partenaires francophones, mais aussi au sein du cluster EUNIC. En outre, WBI est un acteur très important au niveau universitaire grâce aux bourses d’études qu’il offre aux étudiants serbes. Et il envisage de renforcer davantage sa présence en Serbie par la création d’un réseau alumni qui rassemblerait tous les étudiants ayant eu l’honneur d’être boursiers de WBI.

…WBI à l’ESFAM

WBI est également présente à l’ESFAM (Établissement Spécialisé de la Francophonie pour l’Administration et le Management), institut de l’Agence Universitaire de la Francophonie, basé à Sofia, en Bulgarie.

L’ESFAM a comme mission de “former en langue française des spécialistes de haut niveau en gestion des administrations et des entreprises pour contribuer au développement des pays de la zone Europe Centrale et Orientale”. Outre les formations professionnelles certifiantes, il propose aussi cinq cursus de Masters 2 en un an, permettant d’obtenir des diplômes de master de grandes universités françaises et belges.

Mon expérience

En ce qui me concerne, je suis actuellement inscrite à un de ces cinq cursus, et plus précisément au Master Management et Administration des Entreprises, double compétence, organisé en collaboration avec l’Université de Nantes.

Après les études au département d’études romanes de la Faculté de Philologie de l’Université de Belgrade et deux ans passés en Moldavie en tant que lectrice stagiaire auprès de l’AUF et de l’Ambassade de France en Moldavie, j’ai ressenti le besoin d’acquérir un bloc de compétences complémentaires à ma formation de base, telles que managériales, administratives, ainsi que celles relevant du domaine du droit, des ressources humaines et de la comptabilité.

De plus, ce qui m’a aussi tourné vers l’ESFAM, c’est l’occasion d’étudier dans un milieu multiculturel enrichissant. Cette année, l’ESFAM a accueilli des étudiants de 22 pays du monde entier ! Haïti, Cameroun, Pologne, Arménie, Congo, Moldavie, Azerbaïdjan, France, Tunisie, etc. Je suis la seule Serbe à y étudier, mais en faisant partie de cette mosaïque culturelle, je révèle de plus en plus mon caractère de citoyenne du monde.

Pendant la durée de mes études à Sofia, je suis bénéficiaire d’une bourse de la part de WBI, dont le montant s’élève à 2000 euros pour un an et qui m’a justement permis de continuer mes études à l’ESFAM. WBI offre la possibilité aux ressortissants des pays de l’ECO (pays de l’Europe Centrale et Orientale) de postuler pour cette bourse et je suis très reconnaissante d’avoir la chance d’être comptée parmi les étudiants élus.

En outre, l’ESFAM m’a aussi accordé une deuxième bourse, du gouvernement bulgare, dont le montant est de 1500 euros. Pour cette bourse, cette année-ci, ont été éligibles les personnes venant des pays suivants (pays de l’ECO, non membres de l’UE) : l’Albanie, l’Arménie, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, la République de Macédoine de Nord, la Moldavie, la Serbie et l’Ukraine. Il est possible qu’une réception solennelle pour les détenteurs de la bourse soit organisée au Ministère des affaires étrangères de la République de Bulgarie à l’occasion de la semaine de la Francophonie, comme c’était le cas avant la pandémie.

En ce qui concerne d’autres possibilités offertes par WBI, à part la bourse d’études, cet acteur offre également la possibilité d’obtenir une bourse de stage professionnel en Belgique. Il s’agit du stage de fin d’études, obligatoire pour finaliser les études et pour obtenir le diplôme de l’Université de Nantes.

Je suis d’avis que cette expérience à l’ESFAM continuera, dans l’avenir, à m’apporter beaucoup, tant d’un point de vue personnel que professionnel. Je me réjouis aussi du fait d’étudier à Sofia, qui est une ville magnifique, entourée d’une montagne époustouflante vous laissant l’impression de vous accueillir dans ses bras et où les levers du jour sont aussi ravissants.

Je voudrais également encourager et inviter d’autres étudiants serbes à profiter des possibilités offertes, de prendre part à cette belle aventure, s’ouvrant ainsi de nouvelles opportunités pour leur avenir.

https://www.lesfrancophones.rs/blog/wbi-en-serbie/

https://esfam.auf.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *