Motiver les élèves à apprendre le français : exemples de bonnes pratiques dans la région de Pomoravlje

  • Blog

La Section française de l’Association serbe des langues et des littératures étrangères, qui réunit les professeurs de français de la région de Pomoravlje, cette année encore est prête à nous faire part de plusieurs idées en vue de populariser l’apprentissage du français. Etant donné que la Section a célébré son troisième anniversaire, nous avons demandé à notre collègue Lidija Pantić, présidente de la Section, de nous présenter brièvement les activités réalisées, ainsi que les projets pour cette année scolaire.

 « Pomoravlje est un district regroupant six villes (Jagodina, Paraćin, Ćuprija, Svilajnac, Despotovac et Rekovac), et le but principal de notre Section est de lutter pour la position de la langue française dans les établissements scolaires de notre région. Cette année, nous avons organisé notre réunion à Sedlare, près de Svilajnac, à l’école ‘Branko Radičević’. Nous étions une dizaine de professeurs et avons parlé des activités de l’année passée, ainsi que des activités pour cette année scolaire.

Nous avons prévu les activités suivantes :

  • l’organisation d’une compétition en sixième année de l’école primaire-collège et en deuxième année du lycée où les élèves doivent montrer leurs connaissances en français (la compétition prévoit les parties suivantes : compréhension de l’écrit, compréhension de l’oral, test grammatical) ; cette année, l’organisateur sera l’école primaire-collège ‘Jovan Jovanović Zmaj’ à Svilajnac ;
  • l’organisation d’activités diverses en l’honneur de la fête de la Francophonie pour les collégiens et lycéens, notamment le Festival de la chanson francophone dans deux catégories différentes, au Centre culturel de Jagodina ;  bien sûr, ces activités auront lieu au mois de mars 2022, au cours duquel nous célébrons notre belle langue française.

En plus de ces activités, nous souhaitons organiser dans notre région un séminaire pour les professeurs de français et avons décidé qu’il aurait lieu cette année à Svilajnac, chez notre chère collègue Snežana Kojadinović.

Avec les ateliers Učimo francuski jezik (Apprenons la langue française), que nous organisons depuis notre fondation afin de motiver les élèves à choisir le français, nous continuerons à faire le tour de toutes les écoles de notre région où il y en a besoin, c’est-à-dire dans les écoles où les élèves ont la possibilité de choisir entre deux langues en cinquième classe de l’école primaire-collège. »

Les activités que vous organisez méritent toute notre admiration ! Etesvous satisfaits des résultats ?

« A partir de cette année scolaire, l’école primaire-collège ’Boško Đuričić’ et notre collègue Jasmina Milovanović prennent part au projet J’aime le français. C’est la plus grande école du district. Nous espérons qu’il y aura,  grâce au travail enthousiaste de Jasmina, un plus vif intérêt pour l’apprentissage du français dans cette école. Notre collègue vient de commencer à y enseigner avec un nombre de cours plutôt modeste, car le français y a perdu du terrain, et en plus, une enseignante de français a pris sa retraite. Nous réussissons à motiver les élèves à prendre part aux festivités liées à la célébration de la Francophonie, ainsi qu’aux compétitions en langue française que nous organisons. Les mêmes élèves qui participent aux compétitions en 6ème année du primaire-collège reviennent avec plaisir aux compétitions en 8ème année. Il est donc certain que ce travail donne des résultats, peut-être pas autant que nous le souhaiterions, mais il vaut sans aucun doute la peine. »

Quand avez-vous prévu une nouvelle rencontre des membres de la Section ?

«  Lors de la création de la Section le 26 septembre 2018, à l’initiative de la conseillère de l’éducation de Jagodina Aleksandra Stevanović, nous nous sommes mis d’accord d’alterner les écoles où seront organisées les réunions annuelles. La première a eu lieu à Jagodina, la deuxième à Ćuprija, la troisième à Despotovac et cette année à Sedlare. 

Nous nous sommes donné rendez-vous le 26 septembre 2022 pour une nouvelle réunion, cette fois-ci à Paraćin chez notre collègue Marija Ivanović  Djapović,  à l’école ‘Stevan Jakovljević’. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *